Etudes Annuelles

Par année de publication

    • Conspirationnisme, extrême droite et pédophilie

      Mardi 19 décembre 2017
      Etude annuelle 2017

      Au lendemain de l’abolition de la peine de mort en France, le thème de la pédophilie se voit développé, avec insistance, au sein de la droite populiste. Depuis les années 1970, la majorité des affaires mettant en cause des réseaux pédophiles, réels ou fantasmés, furent traitées avec un luxe de précisions dans les colonnes de la presse d’extrême droite (Minute ou de Crapouillot). Avec souvent, en arrière-plan, la question de la peine de mort et de son abolition censée avoir été la porte ouverte au libre déchaînement de toutes les perversions.

    • L'Allemagne face à son passé nazi

      Mardi 19 décembre 2017
      Etude annuelle 2017

      Une nation tout entière doit-elle regarder son passé en face pour mieux s’en affranchir ? Ce questionnement prend une dimension particulièrement douloureuse dans une République fédérale d’Allemagne construite sur les ruines du Troisième Reich. Ce régime criminel a entrainé l’Europe et le monde entier dans un conflit terriblement meurtrier, mais il a également poussé sa folie antisémite jusqu’à sa logique la plus destructrice en exterminant six millions de Juifs.

    • Etude annuelle 2016 : Shimon Peres, la France et la bombe

      Vendredi 23 décembre 2016

      Shimon Peres, le dernier géant d’Israël, prix Nobel de la Paix, s’est éteint le 28 septembre 2016. Dinosaure de la vie politique israélienne avec plus d’un demi-siècle passé aux plus hautes responsabilités de l’Etat, député de façon ininterrompue jusqu’à son accession à la présidence en 2007, deux fois Premier ministre, ministre dans 12 gouvernements depuis celui de David Ben Gourion en 1959, il était le dernier des Pères fondateurs de l’Etat juif.

    • Etude annuelle 2016 : L'extrême droite française et les chrétiens d'Orient, entre conspirationnisme et instrumentalisation

      Mardi 20 décembre 2016

      Née d’une révolte populaire, la guerre civile dont la Syrie est le théâtre s’accompagne d’une profusion de théories conspirationnistes en tous genres. Fait significatif, la surreprésentation des groupes ou individualités d’extrême-droite parmi les thuriféraires de Bachar Al-Assad.Pour une partie de ces derniers, le conflit peut se résumer de la manière suivante : les pétromonarchies du Golfe, marionnettes d’Israël et des Etats-Unis, expédient depuis 2011 djihadistes et mercenaires en Syrie dans le but de renverser Assad.

    • Etude annuelle 2014 : Euthanasie : quand la mort change de visage

      Mardi 2 décembre 2014

      Que signifie mourir dans la dignité, notion dont se réclament les partisans d’une modification de la loi française sur la fin de vie ? Littéralement bonne mort ou mort douce (du grec ancien Eu, bon au sens d’agréable, et Thanatos mort), l’euthanasie (légalisée en Belgique et aux Pays-Bas) renvoie historiquement à deux tendances de fond.

Pages