• Grandes défaites et petites victoires

      Mardi 11 avril 2006

      La nouvelle Knesset est, à l’image des électeurs, confuse, morcelée, contradictoire. On peut reprocher beaucoup de choses au système proportionnel, il a au moins cette vertu de refléter, dans sa composition, les humeurs, les tendances et les divisions qui travaillent la société israélienne.

    • Un programme de législature

      Mardi 11 avril 2006

      Lorsque vous lirez ces lignes, les Israéliens auront déjà voté. La démocratie, une fois de plus et pour la dix-septième fois, aura gagné, même si le faible taux de participation indique qu’Israël n’échappe pas à la crise du politique. En marge de l’analyse des résultats, nous dégagerons ici les grandes lignes du contrat de législature du prochain gouvernement.

    • Un antisémitisme sans idéologie ou la banalité absolue du Mal

      Mardi 11 avril 2006

      L’enlèvement et le meurtre, après trois semaines de séquestration en banlieue parisienne, d’un jeune Juif de 23 ans, Ilan Halimi, marque incontestablement un saut qualitatif dans la vague d’actes antisémites qui secoue la France depuis le début de la seconde intifada. Cette fois en effet, un homme est mort, victime certes d’abord d’un acte crapuleux motivé par l’esprit de lucre mais dont l’antisémitisme n’était pas absent, au moins comme circonstance aggravante.

    • La laïcité à la croisée des chemins

      Mardi 21 mars 2006

      Le 25 mars 2006, le Centre d’Action laïque élira son nouveau président. Il s’agit là, à n’en pas douter, d’un événement de toute première importance. Le Centre représente tous ceux qui, en Belgique, n’appartiennent pas aux cultes dits « reconnus ». Il porte les espoirs des femmes et des hommes qui, ne se référant pas à une transcendance, défendent la liberté, la tolérance et la raison.

    • Négationnisme et menaces de mort au CCLJ

      Lundi 20 mars 2006

      Jeudi 16 mars 2006, au Centre Communautaire Laïc Juif, à l’issue de la première de la projection du film « Rwanda, les collines parlent » de Bernard Bellefroid, des négationnistes du génocide des Tutsi du Rwanda (1994) ont troublé l’ordre dans l’auditorium et ont menacé les rescapés.

    • Pérenniser la mémoire de la Shoah

      Lundi 20 mars 2006

      Bien que la singularité historique de la Shoah soit pleinement reconnue par la communauté internationale, certains historiens ont recommandé la dissolution du Musée Juif de la Déportation et de la Résistance à Malines au sein d'une nouvelle institution dédiée à tous les génocides et aux crimes contre l'Humanité.

Pages