• L'Arménie, combien de divisions?

      Mardi 7 mai 2019
      L'humeur de Joël Kotek

      Sous le coup de trois inculpations, la chute de Bibi s’annonçait inéluctable et le voici une fois encore à la barre d’un navire assurément moins titanesque que Titanic. Comment ce coquin a-t-il réussi une fois encore à convaincre une majorité d’Israéliens à le suivre vers… l’abyme ?

    • "L'impasse du pardon"

      Vendredi 17 mai 2019
      Droit de réponse de M. Gronowski

      Suite à la publication de l’éditorial de Nicolas Zomersztajn dans le Regards n°1041 (avril 2019), Simon Gronowski nous demande de publier le droit de réponse suivant.

    • Mahinur Özdemir, Farida Tahar et Frères musulmans à Bruxelles

      Jeudi 16 mai 2019
      Opinion

      Les élections communales 2018 virent l’absence remarquée des militantes islamistes et conseillères sortantes Mahinur Özdemir (Schaerbeek) et Farida Tahar (Molenbeek). Si la première se replie sur l’associatif, Ecolo a récupéré la seconde pour le scrutin régional bruxellois 2019. Leurs liens sociaux permettent de cartographier des sphères d’influence liées aux Frères musulmans, actives en région bruxelloise. Tour d’horizon.

    • L'humour, grand gagnant de l'Eurovision 2019 ?

      Mercredi 15 mai 2019
      Israël

      Affichages, vidéo, publicités : revue de détails de quelques messages humoristiques délivrés en VO comme en anglais, à l’occasion du concours de la chanson. Une autre façon de livrer la bataille de l’image.

    • La référence insupportable à la Shoah

      Mardi 7 mai 2019
      L'édito

      « On ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment », écrivait le Cardinal de Retz (homme d’Etat ayant participé à la fronde contre Louis XIV) dans ses mémoires. Emir Kir, le député-bourgmestre de Saint-Josse est sorti de l’ambiguïté en accordant un entretien à une chaîne de télévision saoudienne.

    • La persistance du mythe du complot juif

      Mardi 7 mai 2019
      Antisémitisme

      Bien que le rejet des Juifs se soit longtemps décliné dans un registre raciste, le mythe du complot juif et de la domination juive s’est progressivement imposé comme le vecteur le plus puissant de diffusion de l’antisémitisme depuis le début du 20e siècle. Une problématique toujours d’actualité qui sera notamment abordée lors du colloque sur l’antisémitisme qui se tiendra les 23 et 24 mai 2019 au CCLJ et au Sénat.

    • Six réflexions sur la 21e Knesset

      Mardi 7 mai 2019
      Le carnet de route d'Elie Barnavi

      Il est difficile de comprendre l’espèce de stupeur désespérée qui a frappé la gauche sioniste libérale au vu du résultat des élections législatives du 9 avril dernier. Après tout, ce résultat était connu d’avance (voir ma précédente chronique).

Pages