• Le CCLJ et moi

      Mardi 4 Février 2020
      Spécial 60 ans

      Effroyable comme le temps passe, n’est-ce pas ? Dix ans, déjà, depuis le 50e anniversaire du CCLJ ? Mais… c’était hier. Etrange phénomène que ce sentiment de proximité alors que tant de choses ont changé. Un effet de l’âge, sans doute.

    • Happy 60 au CCLJ !

      Mardi 4 Février 2020
      CCLJ Spécial 60 ans

      Tout au long de ces 60 années, les personnalités ont été nombreuses à intervenir au CCLJ et à le soutenir dans ses combats. Certaines d'entre elles ont noué avec notre Centre des relations particulières. Voici leurs témoignages.

    • Soixante ans de judaïsme laïque

      Mardi 4 Février 2020
      CCLJ Spécial 60 ans

      A travers les combats qu’il mène depuis 60 ans, le CCLJ a contribué au rayonnement de l’identité juive laïque. Ce 60e anniversaire est l’occasion de dresser un bilan, mais aussi d’envisager les défis actuels et ceux des soixante prochaines années.

    • La libération entre guillemets d'Auschwitz

      Mardi 4 Février 2020
      L'édito

      Dans la tradition juive, la cérémonie de mariage se termine lorsque le marié brise le verre de vin ayant servi pour la bénédiction. Cet acte doit rappeler la destruction du Temple de Jérusalem. Même dans les moments les plus joyeux, nous ne pouvons oublier les épreuves les plus douloureuses de notre histoire.

    • Attaque à la voiture-bélier au centre de Jérusalem faisant 14 blessés

      Jeudi 6 Février 2020
      Israël

      Quatorze personnes dont 12 soldats israéliens ont été blessées, dont une grièvement, lorsqu'une voiture a foncé dans la foule en plein centre de Jérusalem la nuit dernière. Le mouvement islamiste palestinien Hamas a salué ce jeudi l'attaque, la considérant comme une « réponse » au plan de Donald Trump pour le Moyen-Orient.

    • Le prérequis arménien

      Mardi 4 Février 2020
      L'humeur

      Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas trop m’épandre sur l’incapacité de nos médias à dénoncer les manifestations d’antisémitisme, au-delà de l’extrême droite s’entend. En Belgique francophone, l’antisémitisme est de droite ou n’est pas, d’où le silence, même pas embarrassé, à chacun des dérapages d’un intellectuel ou d’un militant proche des milieux islamiques ou progressistes.

Pages