Mémoire

Suss est toujours dans nos coeurs

Mercredi 25 novembre 2015

David Susskind, "Suss", est décédé le 25 novembre 2011, il y a quatre ans. Ce jour-là, un Mensch exceptionnel nous a quittés. 

Tout au long de sa vie remplie d'engagements en faveur du peuple juif et d’un monde plus juste, Suss n'a cessé de se conformer à la maxime d'Hillel l'ancien : 

"Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ?

Si je ne suis que pour moi, que suis-je ?

Et si pas maintenant, quand ?"

Suss a toujours exprimé haut et fort son amour du peuple juif. Solidaire des siens, il a également témoigné de sa solidarité envers les victimes de l'injustice, quelle que soit leur nationalité ou leur religion. 

Si Suss était indéfectiblement attaché à Israël, il était aussi conscient que cet Etat ne pouvait garantir son existence comme Etat juif et démocratique que s’il cesse d’occuper un autre peuple qui aspire également à la liberté et à l'indépendance nationale. C’est la raison pour laquelle il s’est investi avec tant d’énergie en faveur d’un règlement de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Suss nous a ouvert la voie d'un judaïsme laïque, humaniste et tolérant. Nous nous efforçons chaque jour de poursuivre tous ses combats.

Dans le contexte tragique que nous connaissons aujourd’hui, Suss aurait su trouver les mots pour nous encourager à surmonter nos peurs et à ne pas renoncer à nos idéaux de paix et de démocratie. Ne répétait-il pas les mots de Nahman de Braslav : « Le monde est un pont étroit, l’essentiel est de ne pas avoir peur et de le franchir ». 

Nous n'oublierons jamais le Mensch que Suss fut. 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/