• Le regard lucide d'Albert Memmi

      Mardi 8 octobre 2019
      L'opinion

      A Sartre qui dans les années soixante demande ce que peut la littérature, l’œuvre entière d’Albert Memmi, à la fois sociologue et romancier, semble répondre que la littérature peut au moins cela : élucider le réel, donner sens à ce qui est vécu dans le bruit, la fureur et la confusion, témoigner de l’articulation de l’individuel et du collectif, nous aider à vivre avec les autres et avec nous-mêmes.

    • Les pensions allemandes de la honte

      Mardi 8 octobre 2019
      Belgique

      Aussi incompréhensible que cela puisse paraître, la République fédérale d’Allemagne verse depuis 1950 des pensions à d’anciens collaborateurs belges et européens ayant servi dans la Waffen SS ou d’autres unités du 3e Reich. Pour qu’elle puisse poursuivre son travail de mémoire, l’Allemagne doit faire toute la clarté sur cette question et mettre fin à ces pensions honteuses et indues.

    • Des kreplekh faits maison, c'est encore meilleur!

      Mardi 8 octobre 2019
      Carnet de cuisine

      Les kreplekh font partie de la famille des raviolis, comme le won-ton (Chine), le gyoza (Japon), le tortellini (Italie), le pirojki (Pologne) ou le varenikes (Ukraine). Frits à la poêle ou servis avec du bouillon de poule, bienvenue à vous, chers lecteurs, au cœur même de la cuisine du yiddishland !

    • Benamou, le pouvoir de l'imagination

      Mardi 8 octobre 2019
      Le témoin

      Dernier confident de Mitterrand et figure mythique des années Globe, Georges-Marc Benamou publie Le Général a disparu (Grasset), un roman historique salué par la critique, autour de la fuite de de Gaulle à Baden-Baden. Portrait.

    • Emmanuel Nahshon, nouvel ambassadeur d'Israël à Bruxelles

      Mardi 8 octobre 2019
      Entretien

      Après avoir été porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Jérusalem et occupé différents postes diplomatiques en Amérique latine, en Asie et en Europe, Emmanuel Nahshon a été nommé ambassadeur d’Israël à Bruxelles. Dans un entretien qu’il a accordé à Regards, ce diplomate expérimenté précise comment il envisage cette mission.

    • Noire blanchitude

      Mardi 8 octobre 2019
      L'humeur de Joël Kotek

      Pour ceux qui s’en souviennent, je me suis tenté le mois dernier à démontrer par quelques exemples bien choisis que l’antisémitisme était, en Belgique, un angle mort. Mal m’en a pris, j’ai été « mouché » par un journaliste non sur le fond de mon texte, mais sur une question de forme !

Pages