• La cohabitation harmonieuse marocaine, un mythe tenace

      Jeudi 14 novembre 2019
      Vivre-ensemble

      Bien que la légende dorée de la cohabitation harmonieuse entre Juifs et musulmans au Maroc ait été démentie par les travaux de nombreux historiens, ce mythe est encore véhiculé dans le monde juif et depuis peu, il est devenu un instrument de promotion du vivre-ensemble à Bruxelles.

    • Trump, les Kurdes et nous

      Mardi 5 novembre 2019
      Carnet de route d'Elie Barnavi

      Comme promis à la fin de ma dernière chronique, il est grand temps de s’occuper d’autre chose que de nos tribulations électorales. D’autant que lesdites tribulations ne débouchent pour l’heure que sur du vent. On y reviendra lorsqu’on aura quelque chose à se mettre sous la dent.

    • "J'accuse" de Roman Polanski

      Mardi 5 novembre 2019
      Cinéma

      « J’accuse » est un film puissant, classique et élégant, une fresque historique judicieusement amenée, un plaidoyer pour la Vérité. Les plus grandes figures du théâtre et du cinéma français s’y donnent la réplique, la langue y est de toute beauté, chaque plan révèle un tableau éblouissant.

    • Le carnaval d'Alost pourrait être retiré de la liste de l'UNESCO

      Mardi 12 novembre 2019
      Antisémitisme

      Le Sécrétariat de l’UNESCO recommande le retrait du carnaval d’Alost de la liste représentative lors de la 14e session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'humanité qui se tiendra à Bogota du 9 au 14 décembre 2019. 

    • Des"viskoekjes" sur la table de Shabbat

      Mardi 5 novembre 2019
      Carnet de cuisine

      « Pas de poisson, pas de Shabbat », dit le dicton. Ni même de Rosh Hashana, ni de Kippour, ni même de Pessah d’ailleurs. Les rabbins qui ont codifié la Mishna, la loi orale, ont même décrété qu’il était bon, voire très conseillé de manger du poisson aux trois repas du Shabbat. Pour ceux qui aiment le poisson, bien sûr.

Pages