• Noire blanchitude

      Mardi 8 octobre 2019
      L'humeur de Joël Kotek

      Pour ceux qui s’en souviennent, je me suis tenté le mois dernier à démontrer par quelques exemples bien choisis que l’antisémitisme était, en Belgique, un angle mort. Mal m’en a pris, j’ai été « mouché » par un journaliste non sur le fond de mon texte, mais sur une question de forme !

    • Qui sont les Juifs d'Anvers?

      Mardi 8 octobre 2019
      Vie juive

      Malgré une taille similaire, les deux principales communautés juives du pays, Bruxelles et Anvers, n’entretiennent l’une avec l’autre que peu de liens concrets. Nombreux sont même les Juifs de Bruxelles qui se demandent aujourd’hui qui sont les Juifs d’Anvers. Ultra-orthodoxes, sionistes ou non, traditionalistes, religieux, laïques, polonais, géorgiens, la diversité est réelle et les changements de ces dernières années incontestables.

    • L'antisémitisme et la jeunesse bruxelloise

      Mardi 8 octobre 2019
      Zoom sur...

      Face au silence de l’université sur l’antisémitisme musulman en Belgique, Joël Kotek, professeur à l’ULB et directeur du Centre européen d’études sur la Shoah, l’antisémitisme et le génocide (CEESAG), un laboratoire informel lié à l’Institut d’études du judaïsme près de l’ULB, a interrogé plus de 1.600 élèves d’écoles bruxelloises francophones. Les résultats de cette enquête seront publiés dans les semaines à venir.

    • La laïcité peut-elle être plurielle sans être ambiguë?

      Mardi 8 octobre 2019
      A votre avis

      Les faits. Alors que le Centre d’action laïque (CAL) s’apprête à célébrer son 50e anniversaire, certaines divisions semblent apparaître au sein de la laïcité, entre défenseurs d'une laïcité philosophique ou d'une laïcité institutionnelle, d'une laïcité « inclusive », ou plus « radicale ». Faut-il se résoudre à une laïcité plurielle ? Les différentes visions de la laïcité ne risquent-elles pas de la déforcer, notamment face aux extrémismes ? Inscrire une fois pour toutes le principe de laïcité dans la Constitution peut-il permettre de clarifier les choses ? Nous avons posé la question à une série d’acteurs engagés.

    • Le moment Chirac

      Mardi 8 octobre 2019
      L'édito

      Suite au décès de Jacques Chirac intervenu le 26 septembre dernier, comment ne pas penser à sa contribution majeure à la mémoire de la Shoah en France. Avec son discours historique du 16 juillet 1995, il est le premier chef d’Etat européen à reconnaitre une responsabilité de son pays dans la déportation et l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

    • Le geste historique des partis arabes israéliens

      Mardi 8 octobre 2019
      Israël

      Du jamais vu depuis des décennies : les partis arabes israéliens ont décidé de recommander Benny Gantz, le leader du centre gauche, au poste de Premier ministre. Un geste qui témoigne de leur désir profond d’être enfin reconnus comme des citoyens d’Israël à part entière.

    • Olivier Weber et son Dictionnaire amoureux de Joseph Kessel

      Mardi 8 octobre 2019
      Au CCLJ

      Olivier Weber a publié cette année un Dictionnaire amoureux de Joseph Kessel (éd. Plon). En se plongeant dans la vie et l’œuvre de celui qui fut journaliste écrivain, correspondant de guerre, aviateur, combattant, et académicien, Olivier Weber dresse le portrait d’un Joseph Kessel à la fois cosmopolite et fidèle à ses racines juives. Olivier Weber présentera son livre au CCLJ le mercredi 16 octobre 2019 à 20h.

Pages